Les 10 plus grands Hackers de tous les temps (qui ont été arrêtés)

Arnaques sur Internet 11 février 2011 9

Qui sont les plus grands pirates de tous les temps ? La réponse à cette question a toujours fait débat. Après tout, cette liste inclut par définition les hackers qui se sont fait prendre, mais beaucoup pensent que les meilleurs sont justement encore en liberté. C'est donc impossible d'établir une telle liste.

Les bien-pensants affirment que, quel que soit le niveau et la durée d'activité de ces hackers, l'arrestation est inévitable – un peu comme le suggère l'agent Smith à Néo.

Nous allons donc couper court, en appelant cette liste "Les 10 plus grands Hackers de tous les temps (qui ont été arrêtés)"

10. John T. Draper

Né en 1944 et entraîné à l'U.S. Air Force, Draper est devenu une légende du crackage de téléphone et une icone dans la sphère des programmeurs. Tout a commencé quand il travaillait comme ingénieur chez National Semiconductor lorsqu'il observa deux gamins utiliser un jouet offert dans un paquet de céréales : un sifflet modifié qui leur permettait de téléphoner gratuitement depuis des cabines payantes.
En utilisant le pseudo de Capitaine Crunch, Draper a popularisé l'utilisation du sifflet et d'autres techniques de crackage (phreak). Même si ses crimes ne sont pas spectaculaires, ses effets sur le monde informatique le sont.

9. Kevin Mitnick

Selon la personne à qui vous le demandez, Mitnick est le plus grand des hackers, ou alors un simple opportuniste au bon endroit au bon moment. Au moment où il commettait ses méfaits dans un anonymat total, Mitnick a soudain été médiatisé à outrance. Le FBI l'a surnommé "Le pirate le plus recherché dans l'Histoire des Etats Unis". Toutefois, une fois jugé, ses crimes ne semblaient pas si flagrants et Mitnick a purgé une simple peine de 6 ans de prison. Beaucoup estiment que c'est également grâce à son génie.

8. Adrian Lamo

Actuellement, Lamo est un orateur public très célèbre, et un journaliste récompensé par ses pairs. A la fin du siècle dernier, Lamo était un hacker exploitant les réseaux de sociétés comme Microsoft ou le New York Times. Ce qui a rendu ses coups si célèbres, et qui lui a valu le surnom de "hacker SDF", est son utilisation de lieux comme des cyber cafés, bibliothèques ou des magasins. Cela lui permettait de pirater pendant la journée et dormir dans des bâtiments vides la nuit.

7. Sven Jaschan

L'allemand Jaschan avait seulement 17 ans lorsqu'il a diffusé Sasser et Netsky sur internet. Ces 2 virus exploitent une vulnérabilité de Windows, et leur effet fut plus dramatique que tout ce qu'on aurait pu imaginer. Ils ont désactivé le réseaux de multinationales du monde entier, incluant des compagnies aériennes ou des systèmes satellitaires. Condamné en tant que mineur au moment des faits par la justice allemande, Jaschan a depuis disparu, et on ressent ses effets sur la sécurité de Windows pour de nombreuses années encore.

6. Dmitri Galushkevich

En 2007, L'Estonie et la Russie entrèrent en conflit à propos de la suppression des statues de l'ère soviétique. Ainsi, lorsque l'Estonie subit la plus grand attaque pirate de son histoire, il fut facile de désigner la Russie comme coupable. L'attaque surchargea les serveurs du pays entier, stoppant net toute forme de commerce. On démasqua finalement le responsable : Galushkevich, un russe de 20 ans vivant en Estonie. Cheval de Troie des russes ou non, personne n'a vraiment la réponse.

5. Robert Tappan Morris

Le fils du scientifique de la NASA Robert Morris devint synonyme de "Black Hat hacker" quand il diffusa le premier ver informatique sur internet. Jusqu'à aujourd'hui, Morris prétend qu'il a créé ce ver pour estimer la taille de l'internet. Mais il est clair qu'il avait une idée derrière la tête avec ce ver auto-réplicable qui a mis le Net à genou.

4. Kevin Poulsen

Connu comme "Dark Dante" et surnommé le "Hannibal Lector du crime informatique", Poulsen est responsable de certains piratages les plus retentissants de l'Histoire. Il a par exemple remporté une Porsche offerte par la radio KIIS-FM, en monopolisants toutes leurs lignes téléphoniques. Il a également fermé toutes les lignes téléphoniques du show télé "America’s Most Wanted" au top de sa popularité.

3. Raphael Gray

Connu aussi comme le "curateur", Gray, un ado Gallois, prétend qu'il voulait attirer l'attention sur la faiblesse des systèmes de sécurité. Mais les actes parlent plus que les mots, et ce qu'il a fait s'appelle du vol : 26000 numéros de cartes bancaires avec le nom de leurs propriétaires qu'ils soient américains, britanniques ou canadiens. Et au lieu d'utiliser ces données, il les a publiées sur le web.
On ne sait pas vraiment quelles étaient ses motivations, mais cela reste un des plus grands piratages du Net.

2. Jonathan James

Une des plus grandes gloires de James’/c0mrade est certainement son emprisonnement comme le premier hacker mineur, à l'âge de 16 ans. Mais les faits qui lui furent reprochés étaient légitimes et graves. Son plus grand crime : une attaque contre les ordinateurs de la NASA, assortie du vol de logiciels d'une valeur de 1,7 millions de dollars. Il a également piraté les serveurs de la Defense Threat Reduction Agency, qui surveille les attaques biologiques, chimiques, conventionnelles et nucléaires contre les USA, en y installant un accès dérobé.

1. Gary McKinnon

Surnommé mondialement "Solo", ce théoricien écossais de la conspiration a infiltré les réseaux de l'armée américaine, de l'Air Force, du département de la Défense, de la NASA et de la Navy ! Qu'est ce qui l'a motivé ? Il recherchait une preuve de l'existence d'un vaisseau Ovni, qu'il aurait pu utiliser pour résoudre la crise mondiale énergétique. Le procès McKinnon est toujours ouvert, et ses avocats requièrent la clémence car il serait atteint du syndrome Asperger. La Justice américaine tend à penser qu'il s'agit d'une simulation. A suivre donc…

Et n'oubliez pas : Même sur Internet, le crime ne paie pas !

A lire aussi :

Les recherches qui ont mené à cette page: